top of page
Bon à savoir - Infos locales 2

Infos locales 2

Nouvelles locales - L Association Culturelle de Dilbeek est une organisation socio-culturelle implantee dans la peripherie Bruxelloise.
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG

Quelques échos des conseils communaux de Dilbeek à partir d'octobre 2018 (*)

Conseil communal - L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française
30-12-2021
1-03-2022
26-04-2022
30aout2022
30octobre2022
8_mars_2023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séance du 26 octobre 2021

 

Caméras ANPR rue de Berchem et rue Kattebroek


Vu les différentes réclamations introduites, la majorité n’a pas eu d’autre choix que de retirer ce projet voté en juin dernier. La décision de retrait a été votée à l’unanimité. Cela signifie-t-il qu’il est définitivement enterré ? Bien sûr que non car l’échevin des travaux publics a déjà annoncé qu’il allait demander à ses services de revenir avec un nouveau projet.
D’après les informations dont nous disposions au moment de la rédaction du présent journal, on s’orienterait vers un placement de caméras destinées à rechercher et à sanctionner les automobilistes qui ne respecteraient pas l’interdiction de circuler du lundi au vendredi (sauf jours fériés) entre 6 h 30 et 9 h 30 ainsi qu’entre 15 h 30 et 19 h 00, et ce aux endroits suivants :
- entre le n° 23 de la Thaborstraat et le n°1 de De Bergen
- entre le n° 83 de la rue de Berchem et le n° 208 de la rue de Berchem
(autrement dit la portion de la rue de Berchem située entre l’avenue Henri Moeremans et la rue Paloke).
Il n’y aurait plus de caméras à hauteur de la Kattebroekstraat.

Le nouveau texte qui sera prochainement soumis au conseil communal devrait prévoir une série d’exceptions et une procédure d’exonérations que nous vous communiquerons dans un prochain numéro.

Logement social

A partir du 1er janvier 2023, les diverses sociétés de logement social et les agences de location sociale vont devoir fusionner en Flandre pour laisser place à un seul acteur dans ce domaine. La majorité VLD + NV-A souhaite réaliser ce projet avec les communes
de Wemmel, Asse, Opwijk et Merchtem.
Lors de discussion de ce point, le chef de groupe de la NV-A a violemment attaqué deux anciens échevins CD&V (qui ne font plus partie du conseil depuis des années) en mettant en cause leur intégrité. Le chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES a immédiatement réagi face à ces insinuations graves en rappelant les règles de savoir-vivre élémentaires en politique notamment le principe général de droit selon lequel on n’attaque pas quelqu’un lorsqu’il n’est pas présent et qui par conséquent n’est pas en mesure de se défendre. Ce comportement peu glorieux et lâche de la NV-A n’améliorera pas l’image de marque de ce parti.

Séance du 23 novembre 2021

Ramassage des immondices

Dorénavant les sacs PMD bleus seront disponibles dans un plus grand format (100 litres) et au prix de 0,25 € par sac.
Le prix est proportionnel par rapport aux autres sacs de 60 litres qui eux coûtent 0,15 € pièce.
Le prix des autres sacs reste également inchangé. 

Lutte contre la délinquance environnementale

Le conseil a décidé, à l’unanimité, de désigner six agents constatateurs qui auront notamment pour mission de rechercher et de verbaliser, le cas échéant, les auteurs de dépôts clandestins ou sauvages. Des amendes administratives à charge des contrevenants sont prévues par le règlement général de police.

Séance du 21 décembre 2021

Plan pluriannuel

Conformément aux dispositions décrétales de la Région Flamande, la majorité a présenté un nouveau plan pluriannuel 2020-2025. Il ne prévoit aucune diminution ni du précompte immobilier ni des additionnels communaux à l’impôt des personnes physiques et ce malgré l’engagement préélectoral du VLD. Très surprenant aussi, il est prévu un précompte immobilier plus élevé pour certaines entreprises à partir de 2022 et une nouvelle augmentation du précompte immobilier à partir de 2023 et ce pour les ménages et toutes les entreprises. En outre, les chiffres proposés prévoient une augmentation colossale de la dette qui passerait de 25 640 000, 00 € (en 2020) à 73 302 000, 00 € en 2025. Pour ces motifs, ce plan pluriannuel n’a été soutenu que par les partis de la majorité VLD et NVA, les mandataires francophones UF ont voté contre, de même que le CD&V, tandis que les élus Groen, Vooruit et Vlaams Belang se sont abstenus.

Caméras ANPR

Comme on le pressentait, l’échevin NVA de la mobilité et des travaux publics est revenu avec son projet visant à installer des caméras à divers endroits de la commune, son but étant d’interdire, à certaines heures, le trafic de transit.

Les grandes lignes du règlement sont les suivantes :

 

- Zone d’interdiction : entre le n°23 de la Thaborstraat et De Bergen n°1 ainsi que la rue de Berchem entre les n° 83 et 208.

- Interdiction de transiter entre 6 h 30 et 9 h 30 ainsi qu’entre 15 h 30 et 19 h, sauf samedis, dimanches et jours fériés. Exceptions : vélos et vélomoteurs, véhicules de secours.

- Les habitants dilbeekois des rues suivantes peuvent demander une dérogation soit via le site web de la commune de Dilbeek (www.dilbeek.be) soit en se rendant au guichet de la commune après avoir pris rendez-vous par téléphone (02/451.68.50) :

- Avenue André Waucquez

- Rue de Berchem, à partir du n° 67B jusqu’à la rue Paloke

- Bergring

- De Bergen : entre la rue Paloke et la rue Thabor

- Eikelenbergstraat

- Avenue Gh. De Villiers

- Rue Kasterlinden : entre la Kerselaarstraat et la rue Paloke

- Kerselaarstraat : entre le n° 155/frontière avec Berchem-SainteAgathe et la rue Kasterlinden

- Avenue Reine Elisabeth

- Kweepereboomlaan

- Avenue Marie-Henriette

- Avenue Marie-Louise

- Rue de Moortebeek

- Rue Paloke

- Avenue Saint-Antoine

- Rue Sleutelplas

- Thaborstraat : entre De Bergen et la Kattebroekstraat

- Warmoezeniersstraat

- Windmolenstraat

- Winkelveldstraat

- Amende de 58 € si vous passez à hauteur de deux caméras

- Mise en place du système : 21 février ; durant le premier mois, une période de tolérance et de prévention est prévue.

Dossier complet avec d’autres informations utiles et procédure de demande d’autorisation : voir site www.dilbeek.be et taper « Dilbeek gaat de strijd aan met sluipverkeer ».

Le projet a été voté positivement par la NVA et le VLD, l’UNION DES FRANCOPHONES et le CD&V ont voté contre, les autres partis se sont abstenus. Le chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES a justifié le refus d’appuyer cette réforme en expliquant que, si certes, quelques rues vont voir diminuer le trafic de transit, celui-ci se redirigera immanquablement vers d’autres voies de circulation et aussi vers la chaussée de Ninove, déjà saturée aux heures de pointe, ce qui augmentera encore la pollution notamment à hauteur du carrefour avec le ring, endroits où l’on retrouve pas mal de piétons et de cyclistes se rendant à l’école. L’élu francophone a également estimé que le coût du projet était disproportionné et que la procédure pour obtenir une dérogation était fort lourde surtout pour les personnes qui ne maîtrisent pas l’outil informatique. Inutile d’ajouter que cette initiative va aussi compliquer la vie des habitants des communes bruxelloises voisines comme l’illustre bien le reportage effectué par RTL.(https://www.rtl.be/info/vous/temoignages/une-amende-de58euro-pour-avoir-circuler-dans-certaines-rues-aux-heures-de-pointe-voici-ce-queprevoit-la-commune-de-dilbeek-1355931.aspx)

Séance du 25 janvier 2022

Changement de nom de rues

En 1976, Dilbeek a absorbé les communes de Grand-Bigard, Itterbeek, Schepdaal, Sint-Martens-Bodegem et Sint-Ulriks-Kapelle. Il se fait donc qu’il y a plusieurs rues avec un même nom ; pour éviter les confusions, le conseil communal a décidé de modifier la Oudstrijdersstraat à Schepdaal et de la dénommer désormais Pajottenstraat. D’autres rues suivront plus tard.

Achat d’un nouveau système informatique pour le service du citoyen

Le but est d’améliorer la gestion des rendez-vous en vue d’éviter des files d’attente au guichet. Coût : 75 044,20 € TVA comprise.

Séance du 22 février 2022


Démission d’un échevin


Paul Vanden Meersche, VLD, a décidé de démissionner de ses postes d’échevin et de conseiller communal et de CPAS.
Comme échevin, il sera remplacé par Marc Willen et Yasmina Bouabbi deviendra conseillère communale et CPAS.

Ramassage des déchets


Le conseil communal a décidé de confier une nouvelle mission à l’intercommunale Intradura, à savoir, pour les citoyens qui le souhaitent, l’enlèvement à domicile des déchets compostables dit GFT (Groente-Fruit- en Tuinafval), c’est-à-dire épluchures et restes de fruits, légumes et pommes de terre, déchets de cuisine d’origine animale et végétale, restes de nourriture, restes de pain, marc de café, filtres à café en papier, essuietout, noyaux, pépins, restes de viande et de poisson, restes de fromage, coquilles d’oeufs, déchets de jardin (feuilles, gazon, mauvaises herbes...), bois d’élagage fins, plantes d’intérieur (terre incluse), plantes d’extérieur, fleurs, copeaux et sciure de bois non traité, excréments de petits animaux domestiques (cochons d’Inde, lapin). 

Le projet a été adopté par les groupes VLD, N-VA et UNION DES FRANCOPHONES, les autres partis, CD&V, Groen-Vooruit, DNA et
Vlaams Belang, se sont abstenus. La mesure d’abord prévue pour début juillet de cette année devrait être d’application à partir du début de l’année 2023.


Guy Pardon, chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES, s’est réjoui de cette évolution positive dans la politique d’enlèvement des déchets. Cela faisait partie du programme proposé par l’UNION DES FRANCOPHONES, lors des élections communales de 2018.
Cette nouvelle procédure évitera aux habitants qui le souhaitent des pertes de temps et des frais de transport inutiles résultant du transport de leurs déchets ; moins de kilomètres parcourus signifie aussi moins de pollution.

Inquiétude du Vlaams Belang


L’unique élu du Vlaams Belang s’est plaint de la dénéerlandisation de la commune. Il a déploré des annonces et des publicités en français émanant des commerçants dilbeekois ainsi que les mentions plurilingues sur les véhicules.
Le bourgmestre N-VA lui a répondu, avec beaucoup de tristesse évidemment, que les lois linguistiques ne s’appliquaient pas en matière
commerciale et que pour modifier la Constitution, il fallait au niveau fédéral une majorité surqualifiée. Toutefois, pour ne pas être un mauvais élève aux yeux du Vlaams Belang, il a précisé que depuis 2006, l’administration communale envoyait (ndrl aux frais du contribuable donc) des « taalbrieven » aux entreprises et commerçants qui s’aventuraient dans la diffusion d’imprimés bilingues, en leur rappelant le caractère unilingue flamand de la commune de Dilbeek.
Le groupe UNION DES FRANCOPHONES a rappelé le principe constitutionnel garantissant le principe de la liberté de l’emploi des
langues entre personnes privées, notamment entre clients et commerçants. D’ailleurs, les lois linguistiques en matière administrative
n’imposent des obligations linguistiques qu’aux pouvoirs publics, tels communes, CPAS, services publics fédéraux, régionaux ou
communautaires.

Séance du 22 mars 2022


Réseau des crèches


Le nombre de places en crèche à Dilbeek est largement insuffisant : les chiffres sont sans appel : 34 places pour 100 enfants à Dilbeek alors que la moyenne en Brabant Flamand et en Région Flamande est de 45 places pour 100 enfants.
Cela est dû essentiellement au manque d’investissements dans les crèches communales par les différentes majorités qui se sont succédées à Dilbeek.
Aussi, pour remédier à ce problème qui empoisonne la vie de beaucoup de jeunes parents, une prime d’encouragement de 1 000 € sera octroyée pour chaque place créée. A cela s’ajoutera un subside annuel de fonctionnement. Vu qu’il s’agit d’une initiative positive, le groupe UNION DES FRANCOPHONES a soutenu la mesure et donc le projet a été adopté à l’unanimité.

Séance du 26 avril 2022

Démission d’un conseiller communal et CPAS
 

Bob Savenberg, VLD, a présenté sa démission et il a été remplacé par Luc De Backer.

Police communale

A l’unanimité, le conseil a approuvé une motion adressée aux autorités fédérales pour que celles-ci prennent des mesures en vue d’attirer des nouveaux candidats pour le cadre opérationnel de la police, notamment en harmonisant les statuts pécuniaires qui aujourd’hui sont plus avantageux en Région de Bruxelles-Capitale. Lors de la discussion, le groupe UNION DES FRANCOPHONES a fait observer que finalement les policiers travaillant à Dilbeek étaient victimes du caractère unilingue de la commune.

Caméras situées rue de Berchem et de Bergen

Depuis le 21 février de cette année, la circulation de transit est interdite dans ces deux rues entre 6 h 30 et 9 h 30 ainsi qu’entre 15 h 30 et 19 h. Des dérogations sont possibles dans certaines hypothèses, notamment pour les dilbeekois habitants près de ces deux rues.
Lors de l’établissement de ce règlement, l’échevin N-VA de la mobilité a (sciemment ou pas) omis de prévoir des possibilités de dérogations pour les habitants bruxellois des rues à cheval sur Dilbeek, notamment la rue Paloke et la rue Sleutelplas. Dès lors, face à aux protestations vis-à-vis de cette situation ridicule ayant fait les choux gras de la presse, la majorité N-VA + VLD a dû revoir sa copie et modifier le règlement communal.

Séance du 24 mai 2022

Comptes de l’année 2021

Durant l’année 2021, les recettes se sont élevées à 77.489.870,35 € tandis que les dépenses se sont élevées à 75.986.752,23 €, ce qui fait un boni de 1.503.118,12 €. Les comptes ont été approuvés par l’ensemble du conseil, à l’exception du groupe DNA qui s’est abstenu.

Séance du 28 juin 2022

Démission d’un conseiller communal et CPAS

Kurt Dedobbeleer, N-VA, a présenté sa démission et a été remplacé par David De Freyne.

Règlement relatif à la location d’immeubles ou partie d’immeubles

Les propriétaires d’immeubles qui louent leur bien seront invités, si c’est le cas, à demander une attestation de conformité à l’administration communale. Ce document indiquera si le bien loué répond à une série de normes notamment en matière de sécurité, salubrité et habitabilité.
Il y aura lieu de renouveler ce document tous les dix ans. Les services communaux contacteront les différents propriétaires
concernés pour qu’ils se mettent, le cas échéant, en ordre Tout cela demandera du temps et on commencera par les plus vieux
immeubles et ainsi de suite; le processus administratif devrait s’étaler jusqu’en 2033.
Lors de la discussion du texte, l’UNION DES FRANCOPHONES a souligné l’importance de mettre à disposition des locataires des logements conformes à des normes minimum de salubrité et de confort, comme le prévoit d’ailleurs la Constitution belge en son article 23.
Toutefois, les élus francophones ont regretté que les demandes d’attestation soient soumises à une redevance d’au moins 95 € et que la
majorité profite de chaque occasion pour augmenter la fiscalité locale.
C’est la raison pour laquelle ils se sont abstenus.

Règlement relatif à l’aménagement de jardins en façade

Aux fins de rendre nos rues plus verdoyantes et donc plus agréables et attrayantes, le conseil a adopté à l’unanimité un règlement à destination de ceux qui souhaitent aménager un jardin en façade en empiétant sur le domaine public.
Pour obtenir le document officiel, il suffit d’aller sur le site officiel de la commune (www.dilbeek.be) , ensuite d’écrire « tegeltuinen » dans , puis dans tegeltuinen/geveltuinen cliquer sur « Taal Nederlands Reglement goedgekeurd door de gemeenteraad op 28 juni 2022 ».

Séance du 27 septembre 2022.

Remco Evenepoel

C’est à l’unanimité que le conseil communal a décerné au champion cycliste Remco Evenepoel le titre de citoyen d’honneur de Dilbeek.

Rapport annuel 2021 de la zone de police


Les élus communaux ont pris connaissance de ce document qui donne, de manière détaillée, un aperçu des différentes activités de la zone de police.
On y apprend aussi que les effectifs du cadre opérationnel s’élèvent à 80 personnes alors que la cadre prévoit 97 unités.
Ce document de 48 pages est consultable via le lien https://www.politie.be/5406/over-ons/jaarverslag/jaarverslag

Séance du 25 octobre 2022.

Règlement communal relatif aux dépôts clandestins et aux déchets sauvages.

A partir du 1er janvier 2023, en plus de l’amende administrative pouvant s’élever jusqu’à 350 €, les frais d’enlèvement et de traitement de dépôts clandestins ou de déchets sauvages seront à charge du contrevenant.

La rétribution s’élèvera au moins à 370 € et pourra aller au-delà de 1000 €. Les incivilités visées sont par exemple : placer des déchets à un endroit non-réglementaire, placer des déchets dans des sacs inadéquats, placer des sacs poubelles sur une poubelle ou à côté d’une poubelle publique, abandonner des boîtes take-away, jeter des mégots de cigarette, des chewing-gums, des mouchoirs, des masques ou tout objet sur la voie publique, ne pas ramasser les déjections canines de l’animal dont on a la garde, faire des graffitis, placer des autocollants, placer des panneaux publicitaires sur le domaine public sans autorisation préalable donnée par les autorités communales, placer ses sacs poubelles en dehors des heures prévues (entre 18 h et 6 h du matin)…

Un citoyen averti en vaut donc deux, d’autant plus que la commune dispose de caméras mobiles dont les images pourront constituer la preuve du dépôt clandestin. Le texte a été approuvé à l’unanimité.

 

Durant la discussion du point, le groupe UNION DES FRANCOPHONES a demandé que davantage de poubelles publiques soient placées à divers endroits de la commune, notamment aux arrêts de bus aux fins d’éviter un maximum d’incivilités.

Séance du 20 décembre 2022.

Modification de la composition du collège échevinal

Deux échevines N-VA, Diane VAN HOVE et Anneleen VAN DEN HOUTE ont démissionné et ont été remplacées par deux échevins N-VA David DE FREYNE et Harry DE WIN. Au sein du collège on ne comptera donc plus qu’une échevine VLD. Pareille modification n’aurait jamais pu avoir lieu en Région de Bruxelles-Capitale où la parité hommes-femmes au sein des exécutifs communaux est de rigueur. Visiblement le décret communal flamand est moins exigeant en la matière.
Durant la discussion, les partis de l’opposition, UNION DES FRANCOPHONES compris, ont proposé de ne remplacer qu’une des
deux échevines démissionnaires en vue de réaliser une économie de 68.000 € chaque année, mais comme il fallait s’y attendre, la majorité n’a pas suivi cette proposition. Le Vlaams Belang lui s’est abstenu, ne voulant visiblement pas déplaire aux amis de la N-VA.

Modification du plan pluriannuel 2020-2025

La majorité a dû sensiblement modifier ce document vu les hausses salariales (liées à l’indexation) des agents communaux et l’augmentation du prix de l’énergie.
C’est ainsi qu’il sera renoncé à certains travaux prévus à Itterbeek et à Schepdaal. Par contre, les projets d’extension des crèches communales et de réaménagement du centre de Grand-Bigard et de Sint-Ulriks-Kapelle seront maintenus.
Le poids de la dette communale va quasiment tripler en cinq ans puisqu’elle passera de 22.288.000 € en 2020 à 64.176.000 € en 2025.
Lors du vote, les partis de la majorité N-VA/VLD ont voté pour tandis que le CD&V, Vooruit-Groen et DNA ont voté contre. Le groupe UNION DES FRANCOPHONES, conscient des difficultés du moment dues notamment à la crise ukrainienne, s’est abstenu en faisant observer que des erreurs avaient été commises dans la répartition des frais de personnel et qu’il était regrettable de constater l’absence d’efforts pour diminuer les frais relatifs au fonctionnement du collège alors que les conseillers communaux ont dû réduire leurs jetons de présence de 10 %.

Augmentation de la taxe sur les secondes résidences et les nuitées d’hôtel
 

Ces deux majorations ont été approuvées à l’unanimité.

Séance du 24 janvier 2023.

La N-VA perd une élue

Madame VAN HOVE Diane a décidé de quitter le groupe N-VA et de siéger dorénavant en qualité de conseillère communale indépendante.

Modification du règlement de travail des agents communaux et CPAS

Le document présenté ne comportait pas l’avis des organisations syndicales, ce qui constitue une violation du règlement d’ordre intérieur du conseil.
Le groupe des élus UNION DES FRANCOPHONES a demandé le report du point, ce qui a été refusé par la N-VA qui est passée en force. En conséquence, le chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES a introduit un recours auprès de l’autorité de tutelle.

Changement de nom de certaines rues

Pour éviter des doublons entre les six sections de la commune de Dilbeek, il a été décidé de modifier les noms de certaines rues.
Sont concernées :
Grand-Bigard: Gemeenteplein, Kerkweg, Rozenlaan, Stationstraat, Kerkweg, Breugelweg;
Bodegem-Saint-Martin: Potaardestraat;
Sint-Ulriks-Kapelle: Kerkstraat, Kwaadbunderweg.
Les habitants concernés recevront un courrier personnalisé.

Séance du 14 février 2023 (en commission).

Caméras ANPR situées Rue de Berchem, De Bergen et Rue Thabor : WIN FOR LIFE POUR LES FINANCES COMMUNALES.

Durant la réunion, l’échevin N-VA en charge de la mobilité a présenté son rapport sur l’effet de ces caméras en 2022 qui ont fait davantage de mécontents que de citoyens satisfaits.
On observe une diminution de la circulation durant les heures de pointe dans les rues concernées : - 50 % rue de Berchem et - 70 % De Bergen et rue Thabor. Par contre, on constate une augmentation substantielle de la fréquentation rue Paloke, Kerselaarsstraat, Maalbeekstraat et rue Kattebroek. Bref, ce que l’on gagne d’un côté, on le reperd ailleurs.
Aucun chiffre n’a été donné à propos de la chaussée de Ninove et de la rue Dansaert qui ont dû pourtant absorber le flux de véhicules évitant les caméras.
Par contre, le grand gagnant de ce système est la caisse communale puisque sur 9 mois de l’année 2022, la commune a verbalisé pour
1.584.000 €.

Séance du 28 mars 2023.

Modification au sein du groupe N-VA

Mme Anneleen Van den Houte, qui avait déjà démissionné de son poste d’échevine début 2023, a décidé aussi de quitter le conseil communal. Elle a été remplacée par M. F. Tratsaert.

Modification des règles de stationnement en zone bleue

a) La taxe pour stationnement sans carte de riverain ou sans disque bleu placé réglementairement passe de 20 à 25 €.
 

b) Il existera deux catégories de zone bleue : les zones dites commerçantes et les zones dites d’habitat. Ces zones d’habitat ne sont
nullement précisées dans ce nouveau règlement.

 

c) Les élus francophones ont regretté que ce règlement prévoie une discrimination inacceptable entre les habitants des zones commerçantes qui n’auront droit qu’à une seule carte de stationnement au prix de 50 € et ceux des zones d’habitat qui pourront obtenir jusqu’à trois cartes de stationnement dont une délivrée gratuitement.
 

d) Au niveau rédactionnel, on peut aussi regretter l’absence de date d’entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions.
Pour ces motifs, les élus de l’UNION DES FRANCOPHONES ont voté contre ce règlement tandis que les élus de tous les autres partis l’ont approuvé.

 

Séance du 23 mai 2023

 

Prestation de serment d’un nouveau conseiller communal

Monsieur Daoud Azam Daimoussi a prêté serment en qualité de conseiller communal du groupe UNION DES FRANCOPHONES. Il est membre du parti DéFI.
Il remplace Madame Lucille BIESMANS (MR) qui a déménagé vers le Brabant wallon et qui siégeait au conseil communal depuis janvier 2013.

Réaménagement de la rue Paloke et de la rue Kasterlinden


Comme ces deux rues sont situées à cheval sur deux communes, Dilbeek et Molenbeek-Saint-Jean, il a été convenu de conclure un accord de coopération entre les deux communes en vue d’améliorer ces deux voiries qui en ont bien besoin.

Séance du 27 juin 2023


Démission d’un conseiller VLD


Monsieur Stefan Platteau a décidé de présenter sa démission après quarante ans de vie communale. Elu pour la première fois en octobre 1983, il devient échevin des finances dès son entrée en fonction. De 1989 à 1992 et de 1995 à 2012, il a exercé la fonction de bourgmestre. Lors de l’hommage que lui ont rendu les différents chefs de groupe, Guy Pardon (UNION DES FRANCOPHONES) a rappelé que M. Platteau avait été l’homme d’une fiscalité communale modérée puisque pendant de nombreuses années, les centimes additionnels à l’impôt des personnes physiques s’élevaient à 4,50 %. Aujourd’hui, il faut débourser 6,90 %.
Suite à ce départ, c’est Guy Pardon qui devient le premier conseiller communal dans l’ordre protocolaire.

Nouvelle zone bleue


Les rues concernées sont : Sint-Antoniuslaan, André Waucquezlaan, Marie-Louiselaan, Sleutelplasstraat, Gh. De Villerslaan , Winkelveldstraat, Moortebeekstraat et Palokestraat (partie située sur le territoire de Dilbeek).

Les élus francophones ont demandé si les membres du personnel des écoles sises rue Paloke allaient bénéficier d’une carte de stationnement. La réponse de l’échevin N-VA en charge de la mobilité est partie comme une balle : NEEN.
Dans ces conditions, les conseillers UNION DES FRANCOPHONES ont voté NON.

Masterplan Itterbeek et Grand-Bigard


a) Itterbeek : le plan concerne un réaménagement gigantesque du quartier situé entre la chaussée d’Itterbeek et la Weidestraat, la Kerkstraat et la Dorpstraat. On y prévoit la construction de 125 nouveaux logements avec la clé la disparition de nombreux espaces verts.
b) Grand-Bigard : le projet prévoit un réaménagement complet de la voirie sur les artères suivantes : Brusselstraat (entre Pampoelstraat et le pont du ring), Bosstraat, I. Van Beverenstraat, Bijgaardenplein, parking Gosset.
Lorsqu’on regarde les powerpoints de présentation, on pourrait à première vue être preneur. Le problème, c’est que lors de ces présentations, on n’évoque que les aspects positifs, sans trop approfondir les questions et les aspects qui pourraient fâcher, comme par exemple la durée et le calendrier des travaux, les inconvénients lors de l’exécution des tâches, le nombre de places de parking perdues…
Les élus de la majorité ont voté positivement ces deux points ; vu le manque de transparence des deux dossiers, les élus francophones n’ont pas approuvé les deux points et les autres partis de l’opposition se sont abstenus.

Séance du 19 septembre 2023

Enlèvement des déchets

Suite aux protestations émises par de nombreux citoyens, la majorité a été amenée à assouplir les règles existantes. A partir du 1er janvier 2024, l’enlèvement des sacs GFT se fera toutes les semaines. Cette mesure a été votée à l’unanimité. Par contre, on ne récoltera les déchets résiduels que tous les 15 jours, comme c’est le cas actuellement.

L’UNION DES FRANCOPHONES a plaidé pour un enlèvement hebdomadaire des sacs noirs également vu qu’un enlèvement tous les 15 jours pose problème pour une série d’habitants, notamment pour ceux qui n’ont pas beaucoup de place pour entreposer leurs déchets. Vu que la majorité est restée inflexible, les élus francophones suivis par un élu Vooruit dissident et l’unique élu Vlaams Belang n’ont pas approuvé ce statu quo pour les sacs noirs.

Nouvelles règles de stationnement au centre de Dilbeek moyennant placement du disque bleu

- Rue Verheyden : durée maximum limitée à une heure (au lieu d’une demi-heure).

- Oudesmidsestraat (à l’exclusion du parking), Marktplein, Schoolstraat, Sint-Alenalaan (partie située entre la rue Verheyden et la Oudstrijdersstraat), parking Kasteelhoeve: durée maximum limitée à deux heures.

- Parking de la Oudesmidsestraat : durée maximum limitée à trois heures

Lors de la discussion, l’UNION DES FRANCOPHONES a demandé les raisons pour lesquelles à un endroit la limite est de deux heures tandis que 50 mètres plus loin, elle est de trois heures. Personne de la majorité n’a pu fournir une explication plausible à propos de ce manque de logique. C’est la raison pour laquelle les élus francophones se sont abstenus lors du vote, tout en admettant que dans l’ensemble la modification allait dans le bon sens.

Projet de réaménagement du quartier Paloke

Les élus francophones, tout en admettant la nécessité de réaménager une série de rues, se sont abstenus pour plusieurs raisons : - La communication a été déficiente parce que réalisée uniquement en néerlandais dans un quartier qui compte énormément de non-néerlandophones. Cela a eu pour conséquence que très peu de citoyens du quartier ont assisté aux réunions d’informations organisées par la commune. L’échevin N-VA en charge du dossier a rappelé que Dilbeek était ééntalig vlaams, ce à quoi le chef de file de l’opposition francophone lui fit remarquer que dans beaucoup de communes bruxelloises, ce genre de communication se faisait en français et en néerlandais comme le prévoit la loi, mais aussi dans d’autres langues afin de mieux informer les citoyens. - Lors des séances de présentation, rien n’a été dit à propos des désagréments causés par les travaux et du calendrier de ceux-ci. - Dans le dossier, on ne trouve aucune information sur une estimation des coûts engendrés par ces travaux de grande envergure.

Prestation de serment d’une nouvelle conseillère communale

Vu la démission de Monsieur Stefaan Platteau en juin dernier, Madame Nathalie Royer (VLD) a prêté serment.

 

 

 

Séance du 24 octobre 2023

Nouvelle zone bleue à hauteur du bassin de natation Dilkom

Pour éviter que les places de parking ne soient utilisées par les enseignants des écoles voisines, la majorité a proposé de mettre en place des emplacements de parking avec une durée de stationnement limitée à trois heures maximum. Ce projet a été voté majorité

(N-VA + VLD) contre opposition (UF + GroenVooruit + Cd&V + DNA). L’Union des francophones a regretté le choix de la majorité consistant à privilégier les utilisateurs du Dilkom par rapport aux enseignants qui travaillent.

Etat de la voirie à la Schoolstraat

Le chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES a interpellé le collège sur l’état de la Schoolstraat, notamment à hauteur de la rue Verheyden où l’on pouvait constater que certaines dalles du trottoir étaient instables. Il a également demandé de réserver cette rue pour la circulation locale étant donné que beaucoup de systèmes de navigation recommandent l’utilisation de cette rue. L’échevin des travaux publics a promis de remettre le trottoir en état d’ici la fin d’année, ce qui, il faut le reconnaître, a été réalisé.

Par contre, le même échevin a refusé catégoriquement que la rue soit réservée aux seuls habitants.

Séance du 28 novembre 2023

Prestation de serment d’un nouveau conseiller communal

 

Vu la démission de Monsieur K. Peeters, seul élu Vlaams Belang, Monsieur N. Van Roy a prêté serment.

Interpellation des habitants du quartier Reinaert sis à Grand-Bigard

 

Une délégation a demandé certaines améliorations au niveau du quartier. A l’unanimité (sauf une abstention d’un élu DNA), il a été décidé de placer des passages pour piétons à hauteur des arrêts de bus. Par contre, une interdiction de stationnement dans la rue Rodenberg a été refusée. La mise en place d’une zone 30 sera examinée lors de l’étude globale des zones 30 au niveau de l’ensemble du territoire communal.

Plan d’exécution spatial communal à hauteur de la gare de Dilbeek

Le visage futur de ce quartier a été approuvé majorité contre opposition (Vlaams Belang, DNA, CD&V, Groen-Vooruit, une ex N-VA votant contre, l’UNION DES FRANCOPHONES s’abstenant).

Quartier Kaudenaarde

La majorité envisage une série de mesures dans un futur encore non défini : interdiction de stationnement sur les trottoirs, mise à sens unique de la Schilderkunstlaan, aménagement de la L. Walravenslaan, création d’une zone bleue qui concernerait la Bouwkunstlaan, la Schilderkunstlaan et une partie de la Weerstanderslaan.

Application des lois linguistiques à géométrie variable

 

Le nouveau règlement de travail pour le personnel des écoles prévoit que les enseignants doivent utiliser le néerlandais exclusivement notamment lors des entretiens avec les parents d’élèves. Le chef de groupe de l’UNION DES FRANCOPHONES a demandé pourquoi cette obligation était imposée aux enseignants alors que le collège a pris des décisions ayant des conséquences juridiques sur base de documents rédigés exclusivement en Anglais. Cela signifie donc qu’à Dilbeek, certaines personnes doivent obligatoirement utiliser le néerlandais alors que les bourgmestre et échevins se permettent de délibérer sur des documents même pas établis dans une langue officielle. Surprenante logique.

Calendrier des collectes collectives de déchets

A partir de janvier, il conviendra de modifier nos habitudes. Voici les nouvelles règles (hors jours fériés):

 

GFT : toutes les semaines le lundi

Déchets résiduels (sacs noirs) : toutes les deux semaines le vendredi

Verre : une fois par mois le jeudi

PMD : une fois toutes les deux semaines le mardi

Papier et cartons : une fois par mois le jeudi.

Sapin : le lundi 8 janvier 2024

Les dates précises sont indiquées pour chaque catégorie dans le calendrier semestriel que vous avez dû recevoir. Si vous ne l’avez pas réceptionné, il est possible de le consulter sur le site de l’intercommunale https://www-intradura-be.translate.goog/nl/inzameling-dilbeek?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp.

Guy Pardon

_________________

(*) Textes rédigés par Guy PARDON, conseiller communal - Chef du groupe UNION DES FRANCOPHONES.

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
1mai_2023
25-decembre-2023
1-novembre2023
istockphoto - L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
c.png
D.png
a.png

   ssociation    ulturelle de    ilbeek

a.png
bottom of page