Bibliothèque - Coups de coeur 2022
Association Culturelle de Dilbeek - Barre de titre
Coup de coeur-L Association Culturelle de Dilbeek est une organisation socio-culturelle implantee dans la peripherie Bruxelloise.

Coups de coeur 2022

fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG

" Lire, c'est faire entrer mille autres vies dans sa propre vie "

 

Amélie NOTHOMB

Premier sang  (Albin Michel, Paris, 2021)

Amélie Nothomb est une romancière belge née 13 août 1967 à Kobé au Japon. Ses livres font partie des meilleures ventes littéraires parmi le public francophone et certains sont traduits en plusieurs langues. Ce succès est en partie dû à son attachement à la culture nippone, retranscrit dans plusieurs de ses romans, et à son style d'écriture excentrique. Ces derniers lui ont valu de nombreux prix et distinctions.

Dans « Premier sang » qui, rappelons-le, a obtenu le prix Renaudot 2021, l'autrice se glisse dans la peau de son père. Ce dernier, devenu narrateur, raconte son enfance dans les années 1940, à travers les yeux d’un garçonnet. Le doux Patrick – marqué par la mort de son père et le désamour de sa mère – est élevé par ses grands-parents maternels, dans un milieu aristocratique. Une enfance entrecoupée de séjours chez son grand-père paternel, Pierre Nothomb. Séjours spartiates à l'éducation carrément darwinienne, aux côtés d'une horde d’enfants sauvages. De quoi endurcir Patrick qui, une fois adulte, doit survivre à une prise d’otage au Congo.
 

« Un magnifique hommage à la figure paternelle mais aussi à un héros de l’ombre, diplomate à la carrière hors norme. »

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Bernard MINIER

La chasse  (XO Editions, Paris, 2021)

Bernard Minier est né à Béziers le 26 août 1960 et a grandi à Montréjeau dans le Sud-Ouest aux pieds des Pyrénées. Il a suivi ses études à Tarbes et à Toulouse. Il vit aujourd'hui en région parisienne. Il a d'abord fait carrière dans le service des douanes avant de faire le grand saut vers l'édition.
Il est aujourd’hui l’un des plus grands auteurs de thrillers. Ses romans privilégient les atmosphères oppressantes et la violence psychologique des personnages, tout en accordant la plus grande importance aux décors naturels et urbains.

Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L'animal a des yeux humains. Ce n'est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l'Ariège... Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s'empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d'une actualité brûlante sur les sentiers du mystère et de la peur.
 

« Une enquête où Martin Servaz joue son honneur autant que sa peau. »

***


Et encore un petit haiku hivernal
Fleurs de coton froid
Tombées cette nuit sans bruit
Sur les bosquets d'ifs


Annie Haerinck

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.

Et si on se rappelait des lectures de notre enfance ?

 

Tintin, Quick et Flupke, Astérix... L'album "Les exploits de Quick et Flupke" se trouve maintenant dans notre bibliothèque. Je l'ai relu avec beaucoup de plaisir, mon amie Denise et son frère aussi, c'est vraiment drôle. A vous de l'emprunter, je suis certaine que vous aimerez.

 

Connaissez-vous encore les « Fables de la Fontaine » ? Sans doute « Le corbeau et le renard », « La cigale et la fourmi », « La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf » et bien d'autres ?

 

Maintenant, dans notre biblio, elles sont en bandes dessinées, c'est adorable. Je m'étais d'abord dit que c'était pour un enfant, mais pas du tout, les Fables ne sont pas faciles. Il y a un glossaire pour comprendre certains mots ; donc pas de problème. A emprunter absolument.

 

Et puis, soyons un peu plus sérieuse. Mon amie Stéphanie m'a fait connaître Gaëtan Faucer, auteur bruxellois ; c'est assez particulier et je dois bien dire que je ne comprends pas tout, j'ai pourtant lu et relu. Dans son petit recueil « Fas€Cie (Facéties) » : " La particularité d'une abeille et d'avoir un nez sain. " ou " Sur son lit d'hôpital, le pyromane s'éteint à petit feu. ". A vous de voir si vous comprenez tout. Inviter l'auteur au local serait pour moi une bonne idée.

 

Aussi à la biblio : « La dame à la Licorne » de Tracy Chevalier qui raconte comment ces magnifiques tapisseries ont été réalisées. A la fin du livre, l'auteur dit que son histoire est une pure fiction mais c'est sans doute à Bruxelles que ces tapisseries ont été exécutées, les mille-fleurs étant une spécialité de la ville. Si vous voulez voir cette magnifique œuvre, allez à Paris au musée de Cluny. Ce que j'ai fait avec Denise et Françoise.

 

Maintenant, nous avons aussi deux œuvres d'Agatha Christie en bandes dessinées dont « Ils étaient dix » qui a d'ailleurs fait l'objet d'une série en 6 épisodes sur la RTBF. Vous l'avez peut-être vue, moi oui. La série est très différente de la bande dessinée. Ce que j'aime bien c'est « Miss Marple à l'hôtel Bertram », par contre je n'aime pas du tout les enquêtes d'Hercule Poirot en BD. J'ai donc préféré acheter « Le crime de l'OrientExpress » en livre ordinaire.

 

Avez-vous vu la magnifique émission sur « L'Orient-Express, le voyage d'une légende » sur Arte ?

Quelle bonne idée a Béatrice de vous proposer une visite guidée consacrée à l'épopée de l'Orient-Express, au musée du train.

A ne pas rater !

Ginette De Corte

***

et un petit haïku de saison :

Au ciel de printemps

Cri d'amour des mésanges

Résonne fort clair


Annie Haerinck

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Guillaume MUSSO

Central Park  (XO Editions, Paris, 2014)

Romancier français né en 1974 à Antibes, Guillaume Musso est l'auteur le plus vendu en France. Écrivain prolifique, il sort chaque année un nouveau roman qui atteint directement le top des ventes. Traduit en 40 langues, il est également l'un des auteurs français les plus lus à l'étranger.

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière... pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier. New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant… Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

« Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher. Deux personnages inoubliables, emportés de
surprise en surprise. Une lecture intense, additive, irrésistible. » 

 

(Babelio)

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Pierre LEMAITRE

Le Grand Monde  (Editions Calmann-Levy, Paris, 2022)

Les romans de Pierre Lemaitre ont été récompensés par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Après sa trilogie

« Les enfants du désastre », il nous propose aujourd’hui une plongée mouvementée et jubilatoire dans les Trente Glorieuses.

En 1948, la France se remet lentement de ses blessures de guerre, les vivres sont encore rationnés, le confort est plus que sommaire et la vie quotidienne n'est aisée que pour les débrouillards. Mais la famille Pelletier voit de loin ces tracas, puisque l'usine fondée par Louis est prospère et que la relève devrait être assurée par le fils aîné. Mais Jean n'a pas la fibre pour gérer une telle entreprise et poursuivre le développement de la fabrique de savon installée à Beyrouth. Hélène est encore bien jeune et c'est une fille, François qui est bon élève est appelé à suivre une voie plus royale en France. Quant à Etienne, sa délicatesse le fait écarter d'emblée de la succession. D'autant que son ami Raymond est parti en Indochine et que rapidement, Jean n'en a plus de nouvelles. Il décide de se rendre sur place. Puis c'est la débandade, l'effondrement des espoirs parentaux, et cerise sur le gâteau un meurtrier impulsif sème les cadavres sur sa route…
« Pierre Lemaitre a créé un genre, petite histoire plongée dans la grande histoire, illustrée par des personnages qui donnent l'envie de les suivre. 
Et on se réjouit de savoir que trois tomes suivront. »
https://kittylamouette.blogspot.com/2022/02/le-grand-monde.html

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Robert MASSART

La Déclaration  (Editions M.E.O., Bruxelles, 2022)

Comment se débarrasser d'une inspectrice des impôts qui vous harcèle ? C'est la question que se pose un honorable enseignant qui a mis naïvement le pied dans un dédale administratif. Envisager un meurtre n'est jamais évident pour un paisible quidam. Heureusement, une femme de ménage et son amant cubain, un vendeur de supermarché, un sans abri et quelques autres vont lui prêter main-forte.
Mais nul n'est jamais ce qu'on l'imagine être…

Cette histoire est réellement née d''un conflit qui a éclaté entre le Service fédéral des Finances et moi, il y a quelques années :

des démêlés à peu près semblables à ceux que je raconte dans le roman. Quand tout a enfin été terminé – après que le fisc eut reconnu son erreur – l'envie m'est venue de me défouler, et non de me venger en empoisonnant l'inspecteur ou l'inspectrice des impôts. Je ne suis pas tombé amoureux non plus de l'une ni de l'autre... Non, j'ai préféré me servir de mon instrument favori : l'écriture de fiction !
La Déclaration n'est pas une nouvelle « histoire belge », ce n'est pas non plus un roman kafkaïen, ni même un polar, et, pourtant, c'est un peu de tout cela à la fois.

Robert MASSART

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Michèle LENOBLE-PINSON

Rédiger en droit Guide de l’étudiant, du chercheur et du praticien (Editions Larcier, Bruxelles, 2022)

Après le dictionnaire Dire et écrire le droit en français correct (Bruylant, 2e éd., 2019, 854 p.), Michèle Lenoble-Pinson propose un guide de rédaction en trois parties. D’abord, de précieux conseils à toute personne qui écrit en français : comment structurer une argumentation, introduire des termes de liaison, éviter les pronoms ambigus, les pléonasmes, les faux amis, les tours belges… Ensuite, une méthode propre aux étudiants, doctorants et chercheurs qui rédigent travail de fin d’études, thèse ou articles scientifiques : plan, mots-clés, citations, notes de bas de page, bibliographie, index…

Enfin, dix recommandations de contenu et de forme, touchant le courriel (e-mail), les finales… s’adressent au juriste praticien qui écrit à son client. Des précisions rares éclairent le bon usage de la double négation, des majuscules, des guillemets, des abréviations, des sigles et des signes de ponctuation.

Michèle LENOBLE-PINSON
Vice-présidente du CILF (Paris)

Rédiger en droit Guide de l’étudiant, du chercheur et du praticien.png
 

Simone VEIL (de l'Académie française)

Une jeunesse au temps de la Shoah, extraits d'une vie (Le Livre de Poche, Paris, 2010)

Simone Veil a vécu les mêmes choses affreuses qu'Anne Franck mais elle s'en est sortie. Le livre est illustré de différentes photos, notamment de ses parents, de ses soeurs et de son frère.
Sa famille avait quitté Paris pour aller vivre à Nice. Elle raconte combien la vie y fut difficile pour eux. Le 9 septembre 1943, la Gestapo, chargée de l'arrestation des Juifs, débarque à Nice. Simone est déportée à Auschwitz à l'âge de 16 ans.

Ce que je trouve intéressant, c'est que beaucoup de mots utilisés par Simone Veil sont expliqués. Un exemple : Bergen-Belsen. « Les parents furent déportés très tard et directement à Bergen-Belsen ». Il faut ensuite parcourir quelques paragraphes pour en savoir plus. C'est dans ce camp qu'Anne Franck, par exemple, est morte du typhus tout comme la mère de Simone Veil.

Elle perd donc son père, sa mère et son frère pendant la Shoah. Ce mot qui veut dire en hébreu « catastrophe » désigne le génocide des
populations juives.


Elle dit aussi qu'il y eut 2 500 survivants sur les soixante-dix-huit mille Juifs français déportés. Elle raconte comment elle a rencontré celui qui deviendra son époux : Antoine Veil. Dans le camp, une de ses amies avait comme prénom, Ginette.
Sa mère était son modèle. Simone travaillait dans la cuisine, ce qui lui a permis de voler un peu de nourriture pour sa soeur et sa mère.

 

Bergen-Belsen sera libéré le 17 avril par les troupes anglaises mais tout le monde devra y rester en quarantaine à cause du typhus.
 

Dans son livre, elle raconte aussi ce qu'elle a vécu après. Elle est allée de nombreuses fois en Allemagne, car son époux devait y travailler mais cela ne l'a pas dérangée.


Vous savez comme moi, que son cercueil est au Panthéon et qu'en 1974 elle a fait adopter la loi dépénalisant l'avortement. C'est vrai que c'était une femme remarquable.

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
 

Sorj CHALANDON

Enfant de salaud (Editions Grasset, Paris, 2021)

Auteur que je ne connaissais pas, il est journaliste et écrivain français né à Tunis. C'est la première fois que je lis un de ses romans, il en a écrit beaucoup.

Qui est cet enfant de salaud ? Son père, le salaud, était d'accord avec les Allemands, il a porté l'uniforme des SS, il a défendu le bunker d'Hitler. Il n'a rien fait aux Juifs qui n'avaient aucun intérêt pour lui mais ce qu'il trouvait important c'était de lutter contre la Russie.

 

L'auteur évoque aussi le procès de Klaus Barbie. Moi qui viens de lire Le journal d'Anne Frank et les extraits de la vie de Simone Veil, je retrouve à nouveau les mêmes sujets mais je ne savais pas tout. Mais c'est très intéressant. Plusieurs épisodes se passent à Bruxelles et en Belgique. Je me demande comment ils ont pu torturer de manière aussi affreuse.

Tout est dit dans le livre. Je dois bien dire que c'est assez spécial.
A vous de voir si vous avez envie de tout savoir. Ce qui est assez spécial aussi, c'est que j'ai regardé « Le vieux fusil » à la
télévision, film avec Philippe Noiret et Romy Schneider, encore une fois les horreurs de la guerre.

L’Association culturelle de Dilbeek (ACD) a pour objet d’organiser, d’encourager et de promouvoir toute activité culturelle en langue française, auprès des habitants francophones de la commune de Dilbeek et plus largement à l'intention de tous les francophones d'autres communes de la périphérie bruxelloise.
Barre de fin de page
c.png
D.png
a.png

   ssociation    ulturelle de    ilbeek

a.png