Bibliothèque - Coups de coeur 2019

Coups de coeur 2019

fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG
fleche.PNG

" Lire, c'est faire entrer mille autres vies dans sa propre vie "

 

Françoise BOURDIN

Gran Paradiso (Editions Belfond, Paris, 2018)

Née à Paris en 1952 de parents chanteurs lyriques, Françoise Bourdin est plongée dès son plus jeune âge dans le monde artistique. Passionnée d'équitation depuis l'adolescence, elle l'est aussi par la littérature. Elle commence, dès quinze ans, à écrire des nouvelles

et publie son premier roman, Les Soleils mouillés, à l'âge de vingt ans.


Son univers romanesque prend racine dans les histoires de famille, les secrets et les passions qui les traversent. Elle a publié une quarantaine de romans chez Belfond depuis 1994 – dont quatre ont été portés à l’écran – rassemblant à chaque parution davantage

de lecteurs. Françoise Bourdin vit aujourd’hui dans une grande maison en Normandie.

Quatre de ses romans que certains de nos lecteurs ont particulièrement appréciés peuvent être empruntés dans notre bibliothèque :

Un mariage d'amour, Rendez-vous à Kerloc'h, Berill ou la passion en héritage, D'eau et de feu.

Lorenzo, un séduisant trentenaire au caractère bien trempé, est aussi un vétérinaire passionné. Lorsqu'il décide de changer de vie

pour construire son propre paradis, c'est dans le Jura qu'il s'installe, sur les terres que son grand-père italien lui a laissées en héritage.

Des dizaines d'hectares en friche sur lesquels le jeune vétérinaire pose la première pierre du parc animalier de ses rêves où les espèces sauvages évolueront au plus près de leur habitat naturel sous les yeux émerveillés et respectueux des visiteurs.


Un pari fou qui suscitera admiration ou hostilité, mais Lorenzo, aidé de ses proches et de son équipe, sera prêt à tout pour faire vivre

ce paradis terrestre... et reconquérir celle qu'il aime toujours en secret.
 

Entre une famille recomposée, un amour contrarié et un parc qui lui prend toute son énergie, Lorenzo fait face à de nombreux défis...

Cet homme épris de liberté parviendra-t-il à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ? Une chose est sûre : il se battra envers et contre tout pour rester maître de son destin et réaliser son rêve.


A la lecture de ce beau roman, aucun lecteur ne pourra s'empêcher d'établir un parallèle avec l'histoire de ce pari fou qu'a lancé, en 1994, le fondateur du parc zoologique Pairi Daiza de Brugelette, sur le site de l'ancienne abbaye de Cambron-Casteau.

 

Viveca STEN

Retour sur l'île (Editions Albin Michel, Paris, 2018)

Née en 1959, Viveca Sten vit depuis longtemps à Stockholm, avec son mari et leurs deux enfants. Après avoir étudié le droit, Viveca Sten a travaillé comme juriste et a écrit plusieurs livres juridiques.

 

Comme écrivain de romans policiers elle a débuté relativement tard. Le premier polar de sa trilogie de Sandhamn a été publié en 2008.

Ce polar passionnant a reçu un accueil très positif de la critique et des lecteurs et a fait l'objet d'une adaptation télévisée diffusée sur Arte sous le titre Meurtre à Sandhamn.

 

Viveca Sten poursuit son œuvre et publie au rythme d'un roman par an de nouvelles aventures de l'inspecteur Thomas Andreasson et

de l'avocate Nora Linde.

C'est l'hiver sur l'île de Sandhamn. La tempête de neige qui fait rage contraint les habitants à rester chez eux. Un matin, à la veille

du réveillon de Noël, on découvre le cadavre d'une femme sur la plage : la célèbre correspondante de guerre Jeanette Thiels était connue pour son franc-parler avec certaines personnalités influentes, issues notamment du parti xénophobe " Nouvelle Suède ". Suicide ? Noyade ? Crime politique ou vengeance personnelle masquée ? L'inspecteur Thomas Andreasson chargé de l'enquête n'a pas

le temps de répondre à ces questions qu'un nouveau meurtre est commis. Habitué de ce lieu de villégiature, il s'y voit proposer

une aide inattendue : celle de Nora Linde, une amie d'enfance, jeune avocate à la perspicacité redoutable.


(Source : Babelio)

 

Paula HAWKINS

La Fille du train (Sonatine Editions, Paris, 2015)

Paula Hawkins est née à Harare au Zimbabwe le 26 août 1972, où elle a vécu jusqu’à ses 17 ans, avant de déménager à Londres avec

ses parents. Adolescente, elle développe un goût prononcé pour la littérature policière et dévore notamment les romans d’Agatha Christie.
Après des études de philosophie, de politique et d'économie à l'Université d'Oxford, elle écrit des rubriques pour The Times,

ainsi que plusieurs articles en indépendante. Elle est l’auteure d’un livre de conseil financier pour les femmes, The Money Goddess.


Paula Hawkins débute sa carrière de romancière en 2009 en écrivant des fictions romantiques sous le pseudonyme d’Amy Silver.


Elle rencontre enfin le succès commercial en 2015 avec son roman "La Fille du train" (The Girl on the Train), un thriller abordant la violence domestique et l'alcoolisme féminin. Il a été un phénomène de librairie et s'est vendu à 11 millions d'exemplaires à travers le monde.


Il a été adapté pour le cinéma par Tate Taylor, en 2016, avec Emilie Blunt dans le rôle de Rachel Watson.

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme elle-même a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours

plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell,

a mystérieusement disparu...

 

Franck THILLIEZ

Le manuscrit inachevé (Fleuve Editions, Paris, 2018)

Franck Thilliez est né à Annecy en 1973. Il vit actuellement dans le Pas-de-Calais. D’abord passionné de cinéma, il devient ingénieur spécialisé dans les nouvelles technologies et l’informatique. Il allie cette passion à son goût pour les thrillers pour donner naissance

à son premier roman " Train d’enfer pour Ange rouge " qui a été nominé au Prix SNCF du polar français 2004.
Le succès rencontré depuis avec " La Chambre des morts " lui a permis de cesser son travail d’informaticien à Sollac Dunkerque pour

se consacrer exclusivement à son travail d’écriture.

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d'une femme. A la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme n'est pas le propriétaire du véhicule.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale,

et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire resurgir les pires moments des quatre années écoulées. Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d'autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Trois autres romans de Franck Thilliez peuvent être empruntés dans notre bibliohèque : Le syndrome [E], La chambre des morts, Pandemia

 

(Source : Babelio)

 

Lisa GARDNER

A même la peau (Ed. Albin Michel, Paris, 2019)

Écrivaine américaine, Lisa Gardner a grandi à Hillsboro, dans l’Oregon. Elle est considérée comme l’une des grandes dames du roman policier féminin. Elle a reçu le Grand Prix des lectrices de Elle en 2011 dans la catégorie Policier pour La Maison d’à côté.
Dans son dernier roman A même la peau, cette reine incontestée du suspense met encore une fois les nerfs de ses lecteurs à vif en

les entraînant dans une histoire dont aucun d'entre eux ne ressortira indemne.

Deux meurtres spectaculaires sont perpétrés à Boston à six semaines d'intervalle. Dans les deux cas, les victimes sont des femmes seules, atrocement mutilées, à côté desquelles l'assassin a déposé une rose.


L'inspectrice D.D. Warren, chargée de l'enquête, décèle vite une similitude entre ces mises en scène macabres et une longue série de meurtres ayant défrayé la chronique à Boston quarante ans plus tôt et dont l'auteur, Harry Day, s'est suicidé depuis.


Seul recours pour D.D. Warren : se rapprocher des deux filles de Harry Day, Shana et Adeline. Se pourrait-il qu'il y ait un lien entre les récents crimes et les deux soeurs ? Pour le savoir, D.D. Warren va devoir se confronter à cette interrogation : peut-on échapper à son destin lorsqu'il est marqué du sceau de la mort ?


Une plongée stupéfiante au cœur d'un enfer familial : Lisa Gardner s'impose définitivement comme une virtuose du thriller psychologique.


2 autres romans de Lisa Gardner peuvent être empruntés à la bibliothèque de l'ACD : La maison d'à côté et Famille parfaite.

 

Dans un tout autre genre...

Patrick Pesnot est un journaliste, romancier et scénariste français. Il a travaillé comme grand reporter pour la première chaîne

de l'ORTF puis comme journaliste indépendant pour la radio, la télévision et la presse écrite.

En tant que scénariste, il a adapté pour la télévision des œuvres littéraires et collaboré à des émissions et séries télévisées

telles notamment Les Dossiers de l'écran, Les Cinq dernières minutes, Série noire, Navarro... Il a été aussi été producteur et présentateur,

de 1997 à 2015, de l'émission du samedi après-midi sur France Inter Rendez-vous avec X dont il a tiré plusieurs romans. En 2003,

il se lance dans le roman historique avec la série La Malédiction des Médicis.

Patrick PESNOT

La rose et le bourreau (Les Editions de l'Archipel, Paris, 2018)

Les tribulations d'une femme travestie sous Louis XV
 
Cancale, baie du Mont-Saint-Michel, milieu du XVIIIe siècle. Orpheline de mère et fille d'un capitaine de navire, Julienne, une jeune fille fort délurée, ne supporte plus sa marâtre. Résolue à changer de vie, elle décide un jour de couper ses cheveux, elle enfile les vêtements

de son frère et décide de s'enfuir. En route vers Paris, la garçonne qui se fait appeler Henri vit d’expédients, dort à la belle étoile et

se fait connaître de la maréchaussée en laissant pour mort un aubergiste émoustillé par son androgynie… Elle est recueillie par un jeune abbé aussi bon qu’avenant. Arrivée à Paris, à court de ressources, elle cède aux avances d’un sergent recruteur qui l’engage dans l’armée du roi sous le sobriquet de " Sans-Souci ". Entraînée par l'un de ses compagnons de chambrée, Bel-Amour, elle participe à un cambriolage qui tourne mal. Condamné, Bel-Amour est pendu sous ses yeux. Parvenant à garder le secret sur son identité, elle est engagée dans la campagne de Bohême à travers Vosges et Forêt-Noire. Bientôt, quarante mille soldats franchissent le Danube et marchent sur Prague.

Si Julienne se conduit avec bravoure, pourquoi chacun des hommes dont elle s’éprend – son capitaine, son compagnon de chambrée…

– connaît-il un sort funeste ? De retour en France après avoir déserté, toujours travestie mais totalement désemparée, elle n’aura

d’autre choix que d’assister dans sa tâche " Monsieur de Marseille ", bourreau de son état. Appliquée à la tâche, elle se verra même confier la charge de bourreau en titre pour la ville de Lyon. Devenue "bourrelle" à l'insu de tous qui la pensent homme, Julienne saura-t-elle garder son secret encore longtemps ? Surtout quand une jeune femme vient l'assister... puis partager sa vie. Jusqu’à quand parviendra-t-elle à dissimuler son identité ? Julienne finira-t-elle par retrouver les siens ?

Quelques ouvrages du même auteur :
- Les grands mensonge de l'histoire
- Les grands espions du XXe siècle
- La malédiction des Médicis (3 tomes)
- Rendez-vous avec Monsieur X (série)

(Sources : Babelio, Les Editions de l'Archipel)
 

 

Jean ALBERT

De l'Artisanat à la Création

Souvenez-vous... Dans l'article consacré à notre ami sculpteur Jean Albert, membre de longue date de notre association – voir n° 91 –

j'avais évoqué le projet qu'il caressait depuis longtemps de voir rassemblées dans un seul album les représentations de ses œuvres

les plus marquantes et surtout celles qu'il aime particulièrement. C'est maintenant chose faite grâce au travail opiniâtre de sa belle-fille, Josiane, bien aidée, il faut le souligner, par son épouse Marie-Jeanne, qui, comme elle l'a fait pendant si longtemps, n'a pas manqué

de soutenir son époux dans cette entreprise-ci aussi, en participant activement aux longues séances de travail. Non seulement,

sa belle-fille a su associer à ces reproductions des textes admirablement bien ciselés et fidèlement traduits en néerlandais, mais

aussi définir une mise en pages particulièrement soignée soutenue par le talent d'un excellent photographe.

Cet album figure en bonne place dans le présentoir des œuvres marquantes pouvant être empruntées à la bibliothèque de l'ACD, à côté

d'un grand tableau présentant en un coup d'œil quelques-unes de ses œuvres les plus représentatives. Les amateurs d'art sculptural intéressés peuvent se procurer ce très beau livre en s'adressant directement à Jean Albert par téléphone (02/569 29 83) ou par courriel (albertjean878@gmail.com) ou plus simplement en versant la somme de 25 € (+ 6 € pour frais d'expédition éventuels) sur son compte

BE 86 2100 2352 2350, sans oublier de mentionner l'adresse de livraison.


Benoît Briffaut
 

Jean Albert
Jean Albert Europe (tilleul - h = 66 cm)
Jean Albert Divergence (noyer - h = 35 cm)
Jean Albert Demain (ébène - h = 32 cm)
Jean Albert Entrelacs (pommier - h = 142 cm)
Jean Albert Convergence (noyer - h = 44,5 cm)
Jean Albert Trilogie (petit granit - h = 52 cm)
 

Jean ANGLADE

Le Faucheur d'ombres (Editions Pocket, Paris, 2014)

Jean Anglade est né à Thiers, en Puy-de-Dôme, en 1915. Il perd son père en 1916, tombé dans la bataille de la Somme.

 

Instituteur puis professeur agrégé d'italien, Jean Anglade a été le chef de file de l'école romanesque d'Auvergne, un des " papes "

de la littérature de terroir française, surnommé le "Pagnol auvergnat ".

 

Il est décédé en 2017 en nous laissant près d'une centaine d'ouvrages dont plus de soixante romans, tous fidèles à sa terre d'inspiration, l'Auvergne.

" Après avoir été un autre, un guerrier, un combattant de la boue, un prisonnier, un frère convers, un domestique, un juif errant, il se sentait redevenir lui-même, Maurice Poudevigne, agriculteur à Combret. Au crépuscule, il sortit dans le village. Il rencontra du monde.

Tous s'étonnaient en le reconnaissant, on le croyait mort, son nom était écrit à l'église de Venteuges sur la liste des glorieux soldats tombés pour la France. "


La terre, omniprésente dès l'enfance du petit Maurice, qui doit quitter les bancs de l'école communale au moment des moissons. La terre de la famille Magne, dans le département voisin, où il va travailler comme faucheur saisonnier. La terre des tranchées, où il est fait prisonnier en 1916. La terre, celle d'Allemagne, en pleine Forêt-Noire, où il devient fabricant de cercueils, sensible au charme

de la jolie Erika dont le mari est au front. Et enfin, sa terre natale, qu'il retrouve après sept années d'errance, où il fera venir Erika

qu'il épousera, et où il mourra en fauchant l'herbe comme on décapite ceux qui font l'Histoire en défaisant la vie des hommes.


Le Faucheur d'ombres, c'est le destin singulier d'un homme solitaire, de la Margeride, en Haute-Loire, jusqu'en Forêt-Noire, et retour.

C'est surtout un superbe hymne à la vie.

(Sources : Babelio)
 

 

Michel DE GRAVE

Tourguéniev - Pont entre les cultures et homme de paix (Club Belgo-Russe, asbl 2019)

Michel De Grave, président du Club culturel belgo-russe, est venu récemment nous parler d'Ivan Tourguéniev. A l'occasion du 200ème anniversaire de sa naissance (9 novembre 1888), il a réalisé une étude approfondie de ses écrits et établi un résumé commenté de 240

de ses œuvres, qu'il a illustrées de nombreux documents d'époque. Tourguéniev nous a laissé des romans, des nouvelles, des poèmes,

des pièces de théâtre et même des livrets d'opérettes.
Cet ouvrage, mis gracieusement à disposition par Michel De Grave, est repris dans le fonds documentaire de notre association.

 

Yann QUEFFELEC

Disparue dans la nuit (Editions France Loisirs, Paris, 1995)

Né en 1949, d’origine bretonne, Yann Queffélec s’initie à l’écriture en lisant en secret les manuscrits de son père, le romancier Henry Queffélec. Il entame sa carrière d’écrivain à l’âge de 32 ans, avec une biographie : Béla Bartók et reçoit le Prix Goncourt en 1985 pour Les Noces barbares. Depuis, il a publié de nombreux romans et recueils de poèmes. Il y décrit des personnages passionnés en mal d'amour. Il a écrit aussi des paroles de chansons, notamment pour Pierre Bachelet.

Léna, treize ans, fille unique du flic David Finiel qui a déserté le foyer familial, se venge à sa manière : mensonges, liaisons avec des marginaux, errances nocturnes, délinquance. Momo, jeune émigré des cités Nord de Marseille, roule à tombeau ouvert en direction du port avec, à ses côtés, Léna, la fille de ses rêves. Voiture volée, fille séquestrée, droguée, violée. Arraché à son égoïsme, David Finiel recherche sa fille désespérément et se tait, imaginant le sort réservé aux enfants disparus. Momo veut embarquer clandestinement pour le Maroc, mais sur le port l'attend son frère Karim, puissant dealer en prison par sa faute et tout juste libéré. Momo périra noyé dans un bassin de Marseille, Marseille ville-ogresse, exemple des nouvelles violences de la vie contemporaine.

 

Matilde ASENSI

Jacobus (Editions Gallimard, Paris, 2005)

Matilde Asensi, née le 19 juin 1962 à Alicante, est une femme de lettres et journaliste espagnole. Elle écrit principalement des romans historiques et des romans policiers historiques. Elle se lance dans l'écriture en 1999 avec Le Salon d'ambre, un roman policier historique qui revient sur un épisode de la Seconde Guerre mondiale. Toujours dans le genre policier historique, les romans Iacobus - Une enquête du moine-soldat Galcerán de Born et Le Dernier Caton - Une enquête de sœur Ottavia Salina se déroulent tous deux au Moyen Age.

C'est l'un des secrets les mieux gardés de la chrétienté ; un trésor fabuleux disparu à la dissolution du plus fascinant des ordres de moines-soldats : les Templiers. Des histoires folles entourent cette société secrète, détentrice des plus grands mystères de l'humanité. Pour eux sont déjà morts le roi de France Philippe le Bel et le pape Clément V. Pour eux les puissants se déchirent. Celui qui va traverser l'Europe de la Galice à Paris pour tenter de les découvrir se nomme Galceran de Born. Il est médecin et chevalier. Nous sommes en 1319

   ssociation    ulturelle de    ilbeek

Association Culturelle de Dilbeek (ACD)  - Bodegemstraat 175, 1700 Dilbeek

Courriel : info@ac-dilbeek.be

© 2020 Copyright & design by Pcboutik